Accueil

station biographique

La station service telle que je l’ai connue a disparue. On déployait la carte routière sur le capot pendant que le pompiste faisait le plein et, pour peu que l’on tombe sur un loquace, on raflait les bons tuyaux de la région et l’adresse de sa cousine qui tient une auberge en bord de canal. Café et cigarette au comptoir d’un côté, pression des pneus et insectes du pare-brise de l’autre, paiement en espèces dans la paume de la patronne et toujours cette carte dont on ne comprenait pas dans quel sens il fallait la replier.

Telle que je la conçois, la station biographique est une pause sur la route, sur votre route, à l’instar de ces moments de voyage. On échange autour d’un café on frotte le pare-brise on déplie les cartes et, du bout du doigt, on suit sur le papier cent fois plié, parfois troué, la route qui mène aux villages villes et hameaux qui recèlent souvenirs oubliés ou précieux moments. Cette fois, on note tout et vous saurez refermer la carte avant de continuer votre périple.

Je suis le pompiste, la cousine, le mécano, le laveur de pare-brise, la patronne, et vous reprenez la route avec quelques milliers de mots imprimés, ceux de votre vie. Peut-être autant de mots que de kilomètres parcourus pour rejoindre cette station.

*

J’ai prêté une grande attention à la mise en page de ce site. Cependant, l’affichage du texte varie considérablement selon l’appareil utilisé et n’est que peu compatible avec les téléphones portables. J’en suis désolé et vous recommande une lecture sur ordinateur.

*