lieux traversés

Quand on rentre dans une station service, il est tout de même assez inconvenant de se servir à la pompe, de se faire son propre expresso et vérifier soi-même la pression des pneus. Vous dites ? Oui, effectivement, le temps passe vite. Bon, eh bien quoi ? Allez-vous jouer de la clé de 21 dans la fosse du mécano, même aujourd’hui ? Le mécano, lui, va-t-il retourner vos bagages sens dessus dessous à la recherche de l’irremplaçable doudou ?

L’échange que nous pouvons avoir relève un peu de ça, il se déroule dans des espaces et sur des territoires qui nous sont propres mais qu’il y a lieu d’ouvrir à l’autre, parfois, un peu, nécessairement.

*

premier contact

S’il me semble possible de répondre à votre demande, nous en discutons plus longuement et j’établis un devis. Nous calons ensuite un premier rendez-vous non facturé durant lequel nous nous assurons de la faisabilité du projet. C’est très important : sans confiance mutuelle, ce travail est impossible. Quoi qu’il en soit, si je suis dans l’incapacité de réaliser le travail, je vous en exposerai les motifs

*

les objectifs

Il nous faut déterminer ce vers quoi ira votre récit et à qui il sera destiné. Est-ce un épisode bien particulier de votre vie qui ne sera transmis qu’à votre petite-fille ou, à l’opposé, est-ce une biographie romancée destinée au grand public ? Entre ces deux possibles, il y en a une infinité d’autres. Savoir où nous allons est impératif.

*

les entretiens

Le(s) lieu(x), la fréquence et la durée des entretiens seront déterminés lors du premier rendez-vous. Rien n’est immuable, d’ailleurs, vous avez la possibilité d’interrompre notre collaboration à tout moment.

Lors de nos rencontres, j’enregistre et je prends des notes. L’ensemble me permet de retranscrire plus fidèlement votre parole.

Le règlement s’effectue à la fin de chaque séance.

Le texte de votre livre à venir vous est soumis d’une séance sur l’autre mais diverses modalités peuvent s’appliquer selon l’arc narratif choisi pour votre récit. Dans tous les cas, c’est vous qui validez le texte final.

*

le style

C’est vous. C’est votre ton, votre vocabulaire, votre manière de vous exprimer. Au tout début de nos échanges, nous déterminerons les aspects narratifs ; je vous guiderai, vous conseillerai et vous choisirez. 

*

le livre

Je vous livre le texte sous forme de fichier numérique. À ce moment, deux possibilités. 1 ) vous connaissez un imprimeur ou vous souhaitez vous jeter dans l’aventure de l’édition ; 2 ) je vous accompagne dans le processus jusqu’à la livraison des livres.

*

la déontologie

Vous pouvez prendre connaissance du code éthique de nos métiers sur le site du Syndicat national des prestataires et conseils en écriture https://www.snpce.fr/le-syndicat/le-code-dethique-professionnelle/ ou sur le site de l’association Biographicus http://biographicus.fr/charte-ethique/. J’adhère à ces deux chartes sans réserve.

Je ne souhaite pas m’impliquer dans un travail qui aurait pour objectif de mettre en valeur une idéologie, une religion ou un parti politique.

*

la loi

Sans surprise, notre activité est soumise à plusieurs lois couvrant notamment le droit d’auteur, le droit à l’image, la diffamation et l’atteinte à la vie privée.

*

%d blogueurs aiment cette page :